Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 18:24

    Pourquoi faut-il parler du libre arbitre, pourquoi faut-il parler des dieux, et sans cesse remettre la question sur le tapis? 
 
  

     Tout d’abord, le monde se décrit et nous humains faisons partie de la description. Si la description vous déplait changez les capteurs de votre corps, cela remédiera peut-être à votre problème. 
  

     Pourquoi faire du libre arbitre un sujet de débat? Parce que le libre arbitre ferait partie de nos mécanismes mentaux s’il existait. Or ce sont nos mécanismes qui nous conduisent à la surpopulation. Il faut en parler si on veut tenter de les comprendre et les modifier. Comment les modifier si on les réfute? Il faut en parler parce que le libre arbitre est souvent invoqué, évoqué, dans les conversations humaines, comme s’il était un fait. L’absence de libre arbitre est d’ailleurs un sujet qui peut être évoqué dans n’importe quel débat sur le web puisque la pensée (sans libre arbitre) est nécessaire pour débattre. Il faut rétablir la vérité, car notre éducation ne peut être la même avec et sans libre arbitre, nous ne pouvons être le même humain avec et sans libre arbitre. Le libre arbitre ne peut qu’être d’origine divine, or il n’y a pas de dieux, aucun. Et ceci change également l’éducation. Un enfant divin ne peut être éduqué de la même façon qu’un enfant issu des mécanismes de l’univers. 
  

     Comment voulez-vous changer le monde humain, si vous ne changez pas les gens fondamentalement? Si vous éduquez une personne en imaginant qu’il possède un libre arbitre, une âme, et qu’il est télépathe, c’est-à-dire un enfant divin, pensez-vous que votre système d’éducation sera cohérent s’il ne possède rien de ces ingrédients mentaux? Allez-vous éduquer un enfant que vous croyez le résultat d’une création, comme un enfant résultant des mécanismes de l’univers? Ce ne peut pas être des enfants identiques. Pourquoi le monde est-il dans la panade? Parce que cela fait des milliers d’années que les humains se considèrent comme des enfants divins, indépendants de l’univers qui les entoure et pouvant utiliser ce matériel terrestre comme une pâte à modeler pour enfant, à leur gré. 
  

     Si la Terre est surpeuplée d‘humains, c’est parce que nos mécanismes nous y poussent comme n’importe quelle espèce animale dominante. Nous ne sommes responsables de rien sans libre arbitre, mais nous pouvons prendre conscience d’un fait et tenter de corriger nos apprentissages défectueux, cela fait partie de nos compétences mentales. Nous sommes capables de lever la jambe pour franchir un obstacle invisible, ce qui est la preuve que nous pouvons modifier une trajectoire prévue. Notre comportement avec un supposé libre arbitre et de supposés dieux, en est la preuve également. Cette culture erronée peut être corrigée. Elle devrait l’être rapidement. Le libre arbitre, les croyances, et la spéciation sont les derniers concepts majeurs erronés de notre anthropocentrisme mécanique naturel. Ils causent des problèmes très importants dus aux comportements humains individuels et sociaux, il faut les éradiquer.
 
  

     Nous ne servons à rien. Nous faisons notre utilité par nous-mêmes. Si votre mère ou la société a prévu votre emploi futur, alors vous êtes un esclave. Si vous faites un enfant pour son utilité sociale, alors vous êtes hors les droits de l’homme, puisque vous lui imposez les choix de la société, vous en faites un esclave. Si vous faites un enfant pour votre propre plaisir sans tenir compte de lui, alors vous êtes hors les droits de l’homme puisque vous lui imposez vos propres choix, vos propres raisons, il est votre esclave. Si vous faites un enfant pour lui-même c’est que vous êtes un idiot puisqu’il n’a pas encore d’existence, et tout ce que vous allez risquer pour lui et pour vous ce sont les maladies, les accidents, et la mort finale sur cette pente fatale qu‘est la vie, sans parler d‘un enfer éventuel si vous êtes croyant. Un humain fait sa vie par lui-même, pour lui-même, sauf ce fameux point de départ de la vie et les nombreuses années d’éducations (¼ de la vie) que les femmes lui imposent de leurs pouvoirs dictatoriaux. Qui niera que les dictateurs sont des salopards? Le dictateur lui-même… 
  

     Il faut avant tout contrôler toutes les dictatures. La mise au monde est une dictature. Pousser un enfant sur la pente fatale et encombrée de risques majeurs, qu'est la vie, n'est pas de l'amour, c'est de la haine... Toutes les dictatures sont des saloperies. Il faut contrôler tous les pouvoirs. Donner la vie c'est prendre le risque de l'enfer pour une autre personne que vous-même. Dans ma propre famille proche: alzheimer, parkinson, tétraplégie, sclérose en plaques, et bien d'autres... Merci mamans. 
  

     Un des principes de base des droits de l’homme est qu’à la naissance vous ne servez à rien ni à personne, sinon c’est qu’on a prévu pour vous la place que vous allez occuper, comme si vous n’étiez qu’un rouage familial ou social, c’est-à-dire un esclave. Si vous ne servez à rien pourquoi vos parents vous ont-ils mis au monde? Et bien pour leur plaisir personnel. Donc vous leur servez à quelque chose, et c’est hors les droits humains. Vous pouvez être certain que vos parents ont prévu pour vous quelque chose de merveilleux, le bonheur, la fortune, et même une intelligence supérieure, et bien c‘est de l‘esclavagisme. La plupart prévoient que vous allez devenir paysan à la place du paysan, ou boulanger à la place du boulanger. Pour les enfants surnuméraires et bien, c‘est au cas où… Vos parents n‘ont rien à prévoir, vous faites une fois en vie ce que vous voulez, ce sont vos droits humains. Vos parents sont bien effectivement des dictateurs. Et comme toute dictature, elle doit être contrôlée. Il faut contrôler la dictature des femmes sur les enfants. Il faut contrôler les naissances. La naissance n’est pas un droit, c’est un pouvoir dictatorial. « J’ai envie de faire un enfant », n’est pas l’envie de manger du chocolat. « Je veux savoir ce qu’est la grossesse avant d’être trop vieille », c’est une considération égoïste, il ne faut se préoccuper que de la future vie.
 
   
     Soit nous sommes dans la position animale, et plus aucune loi n‘est nécessaire, soit nous sommes dans la position humaine, donc dans le respect des droits de l’homme, et alors nous devons les respecter et interdire toute contradiction:.

  
En voici quelques-unes:

  • La responsabilité n’existe pas sans libre arbitre.
  • La punition est illégale.
  • « Les humains naissent et demeurent libres… » => personne ne nait librement, et personne n’est libre pendant toute sa minorité (¼ de sa vie), cette phrase est une belle hypocrisie… La mise au monde est une dictature.
  • L’argent est hors les droits de l’homme.
  • Acheter son corps, c’est-à-dire sa nourriture, est une contradiction, c’est de l’esclavage.
  • Les dettes des nations sont de l’esclavagisme. Celles des individus le sont potentiellement.
  • La richesse est de l’esclavagisme des riches sur les pauvres.
  • Le travail est de l’esclavagisme.
  • Etc..

  

     Pourquoi la Vérité? Parce que nous sommes une démocratie, qu’une démocratie c’est d’abord un peuple, qu’un peuple est une communauté d’associés, et que des associés se doivent de se prévenir les uns les autres des dangers qui les attendent dans la vie. Du point de vue éthique, il faut dire la vérité à tout le monde parce que nous sommes égaux, cette vérité est due à chacun. Comment prévenir ceux qui ne sont pas encore nés? D’abord il faut éviter de se mettre en danger les uns les autres, alors pourquoi mettre au monde si ça n’est pas nécessaire, puisque la vie n’est que risques constants. Peut-être ne l’avez-vous pas encore compris, mais personne n’appartient à personne, et donc votre enfant ne vous appartient pas. S’il vous semble nécessaire de mettre en danger votre futur enfant en le plaçant sur la pente risquée et fatale qu’est la vie, alors prenez au moins les précautions nécessaires vis-à-vis des autres associés, faites-leur signer un précontrat de prénaissance au profit de votre futur enfant, de leur futur associé. S’ils ne veulent pas, ne faites pas d’enfant, pas d’associé supplémentaire, puisqu‘ils ne tiennent pas à leur garantir une vie de bienêtre. 
  

     Pourquoi les gouvernants doivent dire la vérité (toute la vérité)? Parce que les connaissances font partie de la culture commune, et que les gouvernants futurs baignent eux également dans cette culture commune. Si leur éducation est faussée, leur compréhension du monde sera faussée, ils gouverneront avec une mauvaise compréhension du terrain et des hommes. C’est ce qui s’est produit jusqu’à aujourd’hui. Les gouvernements, les institutions religieuses, ont saboté la vérité pour imposer leurs idées faussées, ils ne sont jamais parvenus à les imposer. Grâce à eux au moins une personne sur sept ne sait pas trop ce qu’elle va manger quand elle se réveille le matin en ce 21e siècle, quand cette personne parvient à dormir. Un gouvernement, qui n’est pas contre la dictature, est pour la dictature, la dictature féminine entre autres. 
  

     Et avant de râler, vérifiez la notion de libre arbitre, pas seulement la définition du dictionnaire. Et dites-moi ce qu’est un dieu, et comment vous faites pour démontrer l’inexistence des autres dieux? Vous ne l’avez sans doute jamais fait par vous-même. (Je suis à votre disposition pour toutes les démonstrations possibles sur l‘impossibilité du libre arbitre et des dieux.) Vous avez été leurré par un système culturel déphasé qui nous a tous entrainés dans les guerres mondiales, et de siècle en siècle à la misère d‘un très grand nombre croissant de nos associés humains. Cessons l’anthropocentrisme.

 
  

 L’éducation enfantine et le sourire des mères sont de la publicité mensongère.
  

 La mise au monde sans conscience n‘est que ruine de notre humanité.
 
  

 Merci à toutes les (mamans)…

  

Berlherm

 

Partager cet article

Repost 0
Published by berlherm - dans Rationalisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de berlherm
  • Le blog de berlherm
  • : Rationalisme et Universolisme. Méthode du rationnalisme. Qu'est l'universolisme opposé au créationnisme? Le fonctionnement de la pensée, de la perception, etc.. Méthode de recherche.
  • Contact

Recherche

Liens