Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 18:22

Voilà un sujet qui va vous chatouiller ou vous irriter les neurones, c'est selon, et j'en suis fort aise. Cela fait un bout de temps que ça me chatouille, moi, de vous le proposer : d'ailleurs ce serait vraiment mal de ma part de vous laisser moisir avec de fausses idées criminogènes.

 


Pour être responsable il faut avoir un libre arbitre ; en avez-vous un ? Si vous n'en avez pas, quel mécanisme envisagez-vous pour modifier le sort de l'humanité ?


L'âme ne sert pas qu'à expliquer l'être humain, comme le créateur expliquerait l'univers. L'âme permet l'immortalité et le libre arbitre. L'immortalité servant elle-même à justifier la mise au monde d'un enfant débile dans un monde terrible. Après sa mort, l'enfant aura sans doute dans un paradis parfait un corps parfait et une vie immortelle parfaite, le passage sur Terre étant juste un moment difficile. Ne parlons pas de l'enfer désagréable... Quant au libre arbitre, il sert à expliquer pourquoi les femmes et les hommes ne parviennent pas à éduquer parfaitement l'enfant. Les erreurs d'éducations des parents sont du fait des enfants qui possédant un libre arbitre faussent l'éducation que ses parents, ses éducateurs, tentent de lui inculquer. C'est bien pratique ! Ce serait donc par l'acquisition du libre arbitre que l'enfant gèrerait lui-même sa propre éducation. Ayant un libre arbitre il fausse l'éducation des éducateurs. L'enfant fait donc ce qu'il veut, sans savoir où il va. Quand cet enfant acquiert-il un libre arbitre ? Et bien cela dépend des éducateurs et des sociétés, en tout cas quand il est punissable. On a une idée de l'âge de l'apparition du libre arbitre en fonction des premières punitions subies par l'enfant. Beaucoup d'enfants sont déjà punis vers 2 ans par une petite fessée, une giflette. Si votre enfant a une âme , il l'a acquis 40 jours après la conception selon la religion vaticane. Pourquoi ne le punissez-vous pas dans le ventre maternel pendant que vous y êtes ? La société en général laisse faire les parents, mais déjà à 12 ans l'enfant peut être sévèrement puni de prison par la société. Quant à l'école, c'est une école de formation à la bêtise, où l'on punit à tour de bras par les notes. Les éducateurs ne parviennent pas à motiver l'enfant, c'est-à-dire à façonner la motivation dans le cerveau de l'enfant, alors ils le notent ce qui serait censé le motiver. Les scientifiques vont même jusqu'à vous faire croire qu'il existe dans le cerveau humain un centre de la récompense, la récompense évidemment justifiant donc la punition par opposition...

 

Vous ne parviendrez jamais à rien si vous n'éradiquez pas la fonction mentale croyance de votre système nerveux. Le libre arbitre est une croyance associée à l'âme, à l'immortalité, au paradis, à la création, aux dieux. La croyance est une fonction parasite. Il ne faut pas croire, il faut savoir. Et si vous faites des hypothèses, et bien ce ne sont que des hypothèses ; on ne construit pas d'écuries à licornes sur l'hypothèse que les licornes existeraient.

 

Comment espérez-vous changer le comportement des gens si vous refusez d'admettre que nous avons une compréhension erronée de celui-ci ? Le libre arbitre n'existe pas ; or, même nos dirigeants l'ignorent, nos juges l'ignorent, et pire encore nos éducateurs qui forment les futurs gouvernants, juges, et éducateurs l'ignorent également. Et vous, qui paraissez des gens rationnels, vous n'osez pas en discuter comme si cette idée vous brulez le mental. Le monde humain dépend de la raison, et vous n'osez pas raisonner sur cette question primordiale !

 

Vous croyez que la question de l'absence de libre arbitre est secondaire, non, elle est prioritaire. Vous êtes tous hérissés par l'idée de ne pas avoir de libre arbitre. Pourquoi donc ? Puisque vous n'en avez pas de toute façon... Pas plus que vous n'êtes télépathes ou ne possédez un troisième œil. Vous pouvez, je vous l'assure, discuter de l'absence de votre troisième œil si quelqu'un prétend que vous en avez un. Le monde se décrit et vous en faites partie. (Savez-vous que tous les croyants sont télépathes puisqu'ils prient !) Notre fonctionnement sans libre arbitre nous a conduits à cette gabegie surpopulatoire. Les gens croient. Ils sont croyants. Le libre arbitre fait partie de vos croyances. Vous êtes tous croyants, exceptés ceux qui admettent l'inexistence du libre arbitre, et encore ! La croyance est une fonction mentale défectueuse. Nous sommes des machines à percevoir le monde et à réagir au monde. Nous ne sommes rien d'autre. Le libre arbitre n'est pas utile à notre fonctionnement, l'univers n'est pas capable d'une telle performance : créer un être sans attache avec lui, capable de sortir des frontières de l'univers. C'est trop risible. Votre cerveau n'a pas d'autre utilité que de vous permettre de résoudre des problèmes posés par l'univers qui vous entoure, ce que fait n'importe quel animal. Rien n'est immatériel, car l'immatériel n'a pas d'existence connaissable et ne peut interférer avec la matière, d'où l'inutilité de la supposition de son existence.

 

Le libre arbitre serait une arme encore plus terrible que le nucléaire. Pourquoi n'est-il pas étudié scientifiquement ? Parce qu'il y a belle lurette que les scientifiques connaissent son impossibilité...

 

Une idée comme l'absence de libre arbitre est tellement importante qu'elle ne se rejette pas, qu'elle ne se dénie pas. On la pose devant soi sur papier, sur ordinateur, et on la travaille posément, longuement, et surtout méthodiquement quotidiennement.

 

[Je veux toute la Vérité rien que la Vérité, sauf celles qui me dérangent... Cacher la vérité comme un gouvernant.]

 

Un rationaliste doit savoir que s'il n'étudie pas la notion de libre arbitre et l'implication de son absence, il est dans la croyance, puisque le libre arbitre est une croyance sans fondement utilisée par la société au quotidien. Si vous êtes rationaliste, vous devez admettre que l'univers ne peut faire de mécanismes allant à l'encontre de ses propres mécanismes. C'est parce qu'elle est utilisée par les anthropocentristes qu'il faut combattre cette idée. Il faut surtout éradiquer la fonction mentale croyance, et le contenu des croyances se délitera tout seul et deviendra mythologie ou conte de fées, ce qu'il est. Souffrance, misère et malêtre ne sont pas inéluctables ; s'il y a un paradis, il ne peut qu'être sur la planète.

 

Le libre arbitre est une douche froide dont il faut user pour réveiller les humains. Observez votre propre silence à mes annonces sur ce sujet... Je pense qu'il est temps d'en parler. Certains commencent à le faire aux USA (Voir le livre de Sam Harris - « Free will »). (Voir aussi mes propres notes (gratuites) en vrac sur le site d'Atramenta – berlherm - « La fonction mentale introuvable ».)

 


Puisque le libre arbitre n'existe pas pourquoi changer les choses ? Et qu'est-ce que ça changera d'admettre son inexistence puisque le libre arbitre n'existe pas ? Autrement dit, pourquoi échanger notre compréhension erronée du monde pour une compréhension déplaisante ?

 


Nous sommes 7 milliards, n'est-ce pas une raison suffisante pour comprendre les raisons de nos comportements débiles ?

 

Si nous ne comprenons pas le monde différemment, surtout correctement, notre comportement ne changera jamais entre nous et envers lui. L'éducation humaine est biaisée depuis des milliers d'années, d'où nos agissements débiles. D'où l'impossibilité de se poser les bonnes questions. Pourquoi il y a 2000 ans n'avons-nous pas choisi la voie de Lucrèce plutôt que celle d'Aristote ? Dix-millions d'humains sur la planète n'auraient pas fait soixante-millions de morts lors de la Deuxième Guerre mondiale. Tous nos comportements ont été modifiés par des idées erronées, dont le libre arbitre est une part importante. Ces idées erronées ont été introduites dans notre comportement et nous agissons avec ces fausses informations en tête, parce que nous sommes des systèmes mémoriels, des boites à enregistrer, et que nous ne pensons qu'avec ce que nous avons dans cette boite. L'impression de libre arbitre vient de nos facultés d'abstraction, mais même les fourmis font de l'abstraction. Pourquoi des idées justes n'auraient-elles pas un impact positif sur chaque individu et sur la société ? La Vérité autant que possible, n'est-ce pas ce que tout le monde voudrait entendre de la part des autres, des politiciens essentiellement ? Des tas de pauvres gens sont mis au monde et doivent le subir sans raison. Des tas de gens sont trucidés par les gouvernements : la Deuxième Guerre mondiale a causé l'équivalent de plus de 300 années de meurtres individuels sur la planète. Des tas de gens sont en prison, enfermés dans des cellules-chiottes, toujours fautes aux gouvernants qui n'admettent pas l'irresponsabilité des actes humains. Personne ne nait de sa propre volonté. Personne ne s'éduque lui-même. Personne n'a de libre arbitre. Personne n'est responsable de ses propres actes. Alors que faire ? Et bien, réfléchissons ensemble. Avez-vous entendu parler d'un centre de recherche officiel sur le libre arbitre ? Peut-être faudrait-il créer un centre de recherche sur les moyens d'amener l'humanité à accepter l'idée d'absence de libre arbitre, et le devenir de l'humanité quand elle aura accepté cette idée ! Il est temps d'accélérer le mouvement rationaliste.

 


Tout notre système anthropocentrique est basé sur l'idée que nous avons un libre arbitre. Il faut donc en parler, révéler à tous, diffuser l'idée que le libre arbitre n'existe pas, qu'il est une impossibilité, si nous voulons changer de comportement entre nous, en société, et vis-à-vis de notre milieu. C'est extrêmement important. L'univers ne peut faire de mécanismes allant à l'encontre de ses propres mécanismes ; cela suffit à expliquer l'impossibilité du libre arbitre. L'éducation, la Justice, la gouvernance ne peuvent être les mêmes avec et sans libre arbitre. L'âge de notre première punition est l'âge estimé par nos parents de l'apparition du libre arbitre chez nous. À quel âge avez-vous eu un libre arbitre selon vos parents ? À quel âge avez-vous un libre arbitre selon la société ? Punir un enfant ou une personne qui n'a pas de libre arbitre, c'est comme de punir l'ordinateur qui se plante quand vous faites fonctionner le logiciel que vous avez réalisé vous-mêmes.

 

Les gens ont toujours fait des enfants sans se poser de questions, comme fait n'importe quel animal. L'espèce qui se reproduit existe. Quand quelques-uns s'en posent, quand les enfants posent des questions du genre : « pourquoi la vie ? » « Pourquoi est-elle si difficile ? » « Pourquoi m'as-tu mis au monde alors qu'il n'y a rien de bon qui t'arrive et qui nous arrive ? », il faut bien trouver une réponse. Cette réponse les gourous la trouvent dans l'invisible, dans des probables difficiles à réfuter quand on n'est pas formé à la saine cogitation : cette vie est difficile, mais elle n'est qu'une étape à franchir, ton âme immortelle aura tout le loisir de tester le bonheur au paradis. Ceci explique la mise au monde sans garantie du constructeur. Maintenant, il faut expliquer la punition, parce que les parents, les éducateurs et les gouvernants punissent à tour de bras : la punition vient de ce que tu as un libre arbitre. Ne me demande pas comment et quand tu l'as acquis, mais la preuve que tu en as un c'est que Dieu a puni les hommes en les chassant du paradis. Ne me demande pas non plus comment on pourra le regagner (le paradis) alors que deux personnes (Adam et Ève) n'ont pas réussi à y rester, ils en ont été chassés pour un simple vol de fruit. Dieu s'est loupé en créant les anges, en créant les hommes, il a noyé tout le monde ce qui est un crime innommable, un génocide ; pour nous une simple pomme et hop viré de l'éden, homme, femme, et cent-milliards de descendants innocents à priori, il faut dire que globalement on s'est bien rattrapé, et la justice divine est globale, il ne fait pas dans le détail. Dieu aurait mieux fait de refaire l'éducation des premiers, mais bon, ne lui donnons pas de conseils, l'omni-impotent sait ce qu'il ne fait pas.

 

L'âme est donc le prétexte de l'immortalité et du libre arbitre. L'immortalité justifie la mise au monde et le libre arbitre justifie la punition. C'est bien pratique madame, mais pas de vie pas de risque, et pas de souffrance, et pas de misère, et pas d'enfer...

 

Pourquoi les femmes font-elles des enfants dans ce monde humain terriblement risqué ? Si le libre arbitre existait, cela serait incompréhensible.

 

Ne me jetez pas la pierre. Puisqu'il faut être croyant, je le suis. Je crois en Gorbloux le dieu mangeur de dieux. Une seconde avant le début de l'éternité, il a mangé tous les dieux et s'est bouffé lui-même en commençant par la queue, si bien que l'éternité a pu commencer et nous avons suivi une demi-éternité plus tard quand la dent oubliée par Gorbloux a germé sur Terre.

 

Croyance ou raison sont des produits de la pensée. Il vaudrait mieux savoir ce qui produit la pensée et la croyance avant que de se battre sur les idées qu'elles renferment, tout ce bazar mental. Mes significations sont dans le contexte de mon système nerveux, vos significations dans votre système nerveux. Nous n'avons pas le même système. Je ne sais pas ce que vous comprenez en lisant tout ce blabla, mais c'est moi qui l'ai inscrit dans votre cerveau. Comment pouvez-vous avoir un libre arbitre puisque j'ai inscrit ces phrases dans votre pensée ? Puisque j'ai accès à votre mental... ? Vous n'avez fait qu'ouvrir les yeux, qui sont vos caméras, et suivre le texte comme on vous l'a appris. Où sont rangées et gérées ces phrases, vous n'en savez rien. Votre cerveau est une boite horriblement noire.

 

Le comportement des gens ne changera que s'ils modifient leur compréhension sur le monde, et sur eux-mêmes essentiellement.

 

Ce qui suit est d'après vos définitions, celles de vos dictionnaires, mais pas les miennes : je décris l'homme, chaque père, chaque mère selon ce que vous-même définissez comme étant un dictateur, un tortionnaire, un esclavagiste. Mais, si vous voulez respecter les droits de l'homme, alors ne vous contredisez pas. Tout être humain peut fonder une famille selon les droits de l'homme. Pourtant, la dictature est interdite par les droits de l'homme : faire un enfant est de la dictature. La torture est interdite par les droits de l'homme : faire un enfant c'est lui imposer toutes les misères et souffrances de la vie dont personne ne maitrise les aléas, et tout le monde connait la débilité du corps humain. L'esclavagisme est interdit par les droits de l'homme : faire un enfant c'est en faire un objet pendant les très longues années de son éducation, et c'est ensuite lui imposer l'achat quotidien de son propre corps, et donc l'obligation implicite, hypocrite, de travail. Faire prendre des risques à une autre personne est interdit par les droits de l'homme : mettre un enfant au monde c'est faire prendre des risques à une autre personne, votre enfant est une personne, et c'est aussi mon associé que vous m'imposez. Jouer à la loterie, sur le dos d'une autre personne que soi, est interdit par les droits de l'homme : faire un enfant, c'est jouer à la loterie sur le dos de votre propre enfant, car la vie est une loterie. Alors, où sont les droits de l'enfant qui est aussi un homme dans le sens des « droits de l'homme » ?

 


Vous qui êtes jeune rationaliste et avez compris ceci, faites au moins un enfant (mais pas deux) sinon les idiots vont nous submerger, mais excusez-vous auprès de votre enfant quand il aura l'âge de comprendre, et fournissez-lui son corps, un corps sain si vous en êtes capable, pour toute sa vie.

 


Si vous prévoyez d'aimer votre enfant avant de le concevoir, pourquoi n'établissez-vous pas un contrat natal de bienêtre avec la société en faveur de votre futur enfant, simplement pour qu'il n'ait pas à acheter son corps tout au long de sa vie ? Ne pensez-vous pas que son corps devrait lui être garanti avant de le mettre au monde, comme votre mère aurait dû garantir le vôtre ? Votre bagnole est assurée combien de temps ? Et votre grille-pain ?

 


Dites-vous : l'école doit éduquer mon enfant correctement, comme un vrai humain, et non comme un truc avec une âme soi-disant immortelle et un libre arbitre. Revendiquez-le auprès des gouvernants ! Cela parait normal, non, que votre enfant soit pris pour ce qu'il est ? Le libre arbitre est un prétexte utilisé par la société pour se débarrasser simplement des déviants qu'elle a créés elle-même par son incapacité à éduquer correctement, et à gérer le surpeuplement. En assumant et obligeant à l'éducation, donc l'école implicitement, la gouvernance prend sur elle la responsabilité de ce que devient votre enfant. Agissez pour lui.

 

Le libre arbitre n'existe pas, les gouvernances sont en fautes. Les lois sont basées sur l'existence d'un libre arbitre impossible. La Constitution et les lois sont basées sur un libre arbitre impossible. Les gouvernants doivent expliquer sur quoi sont basées leurs lois. Ils ne doivent pas définir le libre arbitre puisque ce n'est pas de leur ressort, ce sont les scientifiques qui doivent définir et démontrer l'existence d'un libre arbitre éventuel et trancher la question. En attendant sans démonstration de son existence, le libre arbitre n'existe pas. Les législateurs doivent faire les lois en fonction de ce qui existe et non de théories. Le gouvernement ne peut se débarrasser du problème de l'invention du libre arbitre simplement parce que ça le dérange ou que ça dérange les gens. Il faut régler le problème, ajuster les lois, et ensuite nous serons débarrassés de la question.

 

Le libre arbitre n'existe pas, revoyez vos définitions, revoyez votre comportement individuel et social. Tout est à reprendre. Dépêchez-vous, ça urge ! Ça surpeuple sans rime ni raison (surtout sans raison aucune) ! La croyance est une sorte de virus mental, comme un virus informatique. Débarrassez-vous-en. Le plus tôt sera le mieux.

 

Et comme l'a dit si bien François Hollande le 20/12/2012 : « La Vérite n'abime pas, elle répare... »

 

Je vous souhaite la meilleure année possible, sans libre arbitre.
 
Berlherm.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by berlherm - dans Rationalisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de berlherm
  • Le blog de berlherm
  • : Rationalisme et Universolisme. Méthode du rationnalisme. Qu'est l'universolisme opposé au créationnisme? Le fonctionnement de la pensée, de la perception, etc.. Méthode de recherche.
  • Contact

Recherche

Liens